Améliorer son sommeil : Défi 1 semaine de passiflore [Semaine 1 Terminée]

Présentation de la passiflore

Plante grimpante à tige ligneuse originaire du Sud des Etats-Unis et du Mexique.

C’est la plante de l’agité anxieux (hyperexcitabilité cérébrale et sensorielle, sédatif central et périphérique). Elle agit sur la composante spasmodique et corticale (cerveau hyperactif) de l’anxiété. Elle apaise, détend et est active dans les syndromes de manque, sans doute grâce à sa petite quantité d’alcaloïdes indoliques. Elle peut être utilisé pour traiter les insomnies et les troubles du sommeil.

Partie utilisée

Parties aériennes séchées pouvant renfermer des fleurs et/ou des fruits

Principe d’utilisation

1ère semaine de l’expérience : Le soir, un peu avant de me coucher, je me fais une infusion avec quelques feuilles de passiflore réduites en miette (équivalent à 1 cuillère à soupe) pour 1 mug voire 1/2 mug d’eau chaude.

Bilan de la 1ère semaine en tableau

Légende : ❎ Ni positif ni négatifPositif Négatif

JourÉvaluationRemarques indicatives
Jour 11h de sommeil en plus n’aurait pas été
du luxe mais une journée nickel 👌
Jour 2❌❌❌❌Très petite nuit (<5h) avec une certaine
surcharge mentale et de la nervosité dans
la journée due à la fatigue.
Jour 3Nuit correcte même s’il y a eu des réveils.
Présence néanmoins d’une certaine nervosité.
Jour 4Nuit sans plus encore une fois. Le sommeil n’est
pas de qualité car pas de sensation d’être reposée.
Jour 5Copié-collé du jour 4 ! Sauf qu’aujourd’hui,
c’est séance ostéo !!! Je vous tiens au jus 😊
Jour 6Nuit avec un réveil pour lequel j’ai dû laisser
passer 1 cycle à peu près puis rendormissement.
Soit pas de changement ni avec la passiflore
ni avec la séance ostéo.
Jour 7Nuit sans plus encore une fois. Le sommeil n’est
pas de qualité car pas la sensation d’être reposée.
BilanIl semble que la passiflore n’agit pas sur moi avec
la posologie retenue soit une infusion d’une
cuillerée à soupe de passiflore juste avant le
coucher.

Jour 1

Le 03/02/19 Couchée un peu avant 23h – Le 04/02/19 réveil à 3h puis un peu avant 6h. (Ça fait un petit 7h de sommeil)
Un peu fatiguée au réveil et les 2h qui ont suivi mais ensuite, aucun coup de mou dans la journée et suite à un empêchement le midi, je suis allée faire ma séance running le soir (1h en endurance) : nickel 👌

Bilan du jour : Pas forcément la pêche dès le lever mais une journée sans coup de mou

Jour 2

Le 05/02/19 : Réveil à 3h45… 1/2 h de yoga à 4h45… Recouchée mais très sensible aux bruits et aux mouvements, dès qu’il y en avait un, je revenais au point de départ pour me rendormir. De ce fait, à peine assoupie puis un lever à 6h30.

Inutile de cacher que c’est dur ce matin ! J’ai usé du café, forcément, aujourd’hui soit quelques gorgées éparses dans la matinée et après le déjeuner. Surcharge mentale et nervosité évidentes (tout est relatif néanmoins!). Je n’ai pas fait de vieux os et n’ai pas fait ma séance de fractionné (c’était trop exigent pour la forme du jour)

Bilan du jour : Très négatif. Je me demande si les feuilles de passiflore peuvent être utilisées ?! (Réponse : Oui, elles peuvent être utilisées)

Jour 3

Le 06/02/19 : Un réveil dans la nuit où j’ai utilisé mon “truc” des bouchons d’oreille pour me rendormir. Chose faite. Un second réveil vers 5h30 où j’ai utilisé la technique de la respiration, en suivant bien sagement, l’air qui rentre et l’air qui sort des narines. Un endormissement en demie-teinte mais endormissement tout de même.

Je n’ai pas une pêche incroyable mais la journée se passe bien avec une journée de travail à la maison et de ce fait, je trouve tout juste le temps, le midi, de faire ma séance de fractionné que je n’ai pas pu faire la veille. C’est un jour de petite forme mais les 20′ d’échauffement + le 3 x 4000m validé !

Bilan du jour : Journée productive car travail à la maison et le sport a été possible mais de la nervosité ambiante lors des réunions. Pas de franc apaisement.

Jour 4

Le 07/02/19 : Nuit sans plus encore une fois. Le sommeil n’est pas tellement de qualité. Je sens toujours une certaine nervosité qui fatigue.

Il a fallu se motiver pour aller à l’entraînement pour faire la séance de fractionné. 3 x 1000m sur mon plan mais possibilité d’aller jusqu’à 6 x 1000m et finalement, j’ai fait les 6 x 1000m … ✅😊

Rentrée à pas d’heure avec un dîner pour une recharge en glucides et lipides. Dodo avec endormissement rapide ! 😊

Bilan du jour : Une nervosité toujours présente en tâche de fond.

Jour 5

Le 08/02/19 : Idem jour 4. Nuit sans plus avec un réveil nocturne, endormissement puis ensuite réveil à 6h. Je ne me sens pas reposée.

C’est aujourd’hui que j’ai la séance d’ostéo pour avoir un point de vue “mécanique” sur ces problèmes de sommeil.

La séance d’ostéo a été au top avec une orientation énergétique mais c’est sans doute ça l’ostéopathie. J’avais déjà testé avec un kiné ostéopathe mais rien à voir! En tous les cas, j’ai bien senti les choses se passer.

A la suite, une vraie sensation d’allègement de la charge mentale… normal, il y avait un sacré blocage. 😉

Cet allègement, je le ressens jusqu’à une réunion professionnelle peu de temps après où là, comme une sensation douloureuse de “disjonction” dans la partie du cerveau qui avait été harmonisée.

Je ne me focalise pas dessus et je reste attentive aux changements, tout en continuant mon expérience de passiflore !

Bilan du jour : La nervosité qui est habituellement présente en tâche de fond est encore perceptible mais beaucoup plus lointaine.

Jour 6

Le 09/02/19 : Une nuit similaire à beaucoup d’autres avec un réveil à 3h45 pour lequel j’ai eu beau utiliser mes techniques, j’ai dû laisser un cycle de sommeil passer mais ensuite, un royal réveil à 7h30 me laissant toute latitude pour rester à me reposer tranquillement. Je me lève en forme et vaque tranquillement à mes occupations. J’attends la livraison de mon réfrigérateur et mon programme va dépendre de ça. Il est seulement 9h et je sens qu’il va falloir que j’aille me reposer pour ajouter 1/2 voire 1 cycle de sommeil en plus à ma nuit. Livraison et mise en place du réfrigérateur effectuée, j’ai environ 45′ pour assurer la recharge finale de mes batteries du jour avant d’aller bruncher et passer l’après-midi avec mes amies (ce que nous faisons à peu près, jamais !). J’arrive à me reposer mais pas à m’endormir. Tant pis, l’après-midi est plus que cool et ça fait du bien à plein de niveaux car ces moments sont devenus bien rares ! De retour au bercail, on profite des siens avec un dîner plutôt léger et un dodo à une heure descente 😉

Bilan du jour : L’effet miraculeux que j’attendais avec la séance d’ostéo de la veille n’a pas eu lieu. L’avantage, c’est qu’en conservant ces symptômes d’anxiété et de nervosité, c’est plus opportun pour continuer les expériences. J’ai toujours le sentiment après ces 6 jours que la passiflore n’a pas d’effet sur moi.

Passiflore de l’Herbier de France

Jour 7

Le 10/02/19 : une nuit avec plusieurs micro-réveils et parfois, pas un franc sommeil. Pourtant, j’ai augmenté la dose de passiflore et surtout, celle-ci provient de “l’Herbier de France” (cf image ci-dessus), ils utilisent donc forcément toutes les bonnes parties de la plante et pas que les feuilles !

Journée encore tranquille car le sport est déconseillé pendant 48h après une séance d’ostéo. La sortie longue est donc reportée à demain. Ça permet d’aller acheter des livres vraiment très intéressants dont je m’inspirerai pour mes prochaines expériences et qui me permettront de cadrer mes propres réflexions.

Bilan du jour : Je n’ai pas pris le temps d’aller faire une sieste mais j’aurais pu allègrement dormir un cycle (~1h15-1h30). Comprenez donc que la nuit n’a pas été réparatrice et qu’il y avait une fatigue latente.

Bilan de la semaine

La passiflore est connue pour soulager l’anxiété, la nervosité et notamment soulager les troubles du sommeil d’origine nerveuse.

J’aurais presque envie de conclure que mes nuits qui ne sont pas réparatrices ne sont pas dues à des “troubles du sommeil d’origine nerveuse” puisque la passiflore n’a pas eu d’effet sur moi. Je vais poursuivre l’expérience en doublant les doses à savoir une infusion en rentrant le soir et une autre avant de me coucher, voire si je n’ai pas assez de temps entre les deux prises, en prendre une seule mais avec double dose.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire pour partager avec nous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.