S’améliorer : Secrets de motivation

Secrets de motivation

Vous commencez un ou une multitude de projets et avez du mal à aller jusqu’au bout ? Je vous rassure, nous passons tous par là.

Même s’il y a de nombreuses façons de faire pour rester motivé, je vais vous présenter la mienne, celle que j’utilise, que j’adapte et que j’entretiens.

Elle se décompose en 3 grandes phases :

  • Lé définition de l’objectif ou plutôt comment bien définir son objectif ?
  • S’organiser ou comment rendre son objectif réalisable ?
  • Entretenir la motivation ou comment rester focus ?

Comment bien définir son objectif ?

Oui… Comment bien définir son objectif?

Se fixer un ou plusieurs objectifs est l’une des choses les plus faciles à faire et quasiment tout le monde le fait le 1er janvier de chaque année !

Nous savons pertinemment que la motivation pour ce type d’objectif ne dure pas dans le temps ! Pourquoi ? et comment faire ?

Pourquoi ? Parce qu’il n’a pas été mûrement réfléchis ! La décision a été prise parce que « je dois arrêter de fumer », « je dois perdre du poids », « je dois faire du sport »… Il n’y a qu’une notion d’idéal rêvé !

Pour éviter ces échecs cuisants, je vous propose de prendre le temps de vous poser.

J’imagine que vous avez déjà au moins un objectif en tête ?! Prenez celui qui est le plus important (et peut-être le moins réaliste) ou creusez-vous la tête 5 minutes.

Maintenant, réfléchissez bien à comment vous allez tout d’abord le formuler. Il doit s’agir d’une phrase simple, courte, précise et à la forme affirmative. L’objectif « je veux arrêter de stresser » ne peut pas fonctionner, en revanche « je souhaite être calme dès que cette déesse / cet apollon m’adresse la parole », là, c’est parfait.

Une fois que vous l’avez trouvée, il va falloir vivre cet objectif et identifier l’état que vous souhaitez vivre en l’atteignant mais aussi, et surtout, la valeur qui y est associée.

Exemple : Je veux arrêter de fumer pour améliorer ma santé de façon à vraiment profiter de mes enfants. (l’état, c’est : la vitalité avec ” améliorer ma santé” et la valeur, c’est la famille avec “mes enfants”)

Visualisez le bien puis prenez la décision de réaliser cet objectif et vivez le encore plus fort.

Le fait d’y associer une ou des personnes chères est très aidant dans le sens où il y a une notion de partage. Cette notion donne beaucoup plus de force à l’objectif et surtout dans les moments où justement, on peut avoir des coups de moins bien.

Il est fondamental de bien ressentir toutes les sensations qu’apporterait l’atteinte de ce graal. Prenez quelques minutes pour cela.

Cette action permet de conditionner votre cerveau et tout votre corps à cet accomplissement. Le lien corps-esprit est fondamental et s’il est bien utilisé, il sera particulièrement aidant par la suite.

S’organiser ou comment rendre son objectif réalisable ?

Comment rendre son objectif réalisable?
  • Prenez un cahier neuf que vous utiliserez comme journal de bord ou un fichier (word ou excel). De mon côté, je me sers d’excel. C’est un tableur et de ce fait, il est fait pour faire des tableaux !
  • Faites un tableau avec au minimum 6 colonnes et 22 lignes (L’entête puis 3 lignes par jour de la semaine)
Exemple de tableau
  • Noter en haut, en dehors du tableau, l’objectif le plus important que vous ayez choisi.
  • Ensuite, pour rendre son objectif réalisable, il est nécessaire de procéder à des découpes en élément simple :
    • objectifs réalisables
    • actions simples pour chaque objectif réalisable.
    • il doit y avoir au minimum une action simple par jour
  • Chacune de ces objectifs réalisables et actions simples doivent être planifiés dans le temps, à savoir, avoir une date de réalisation finale (et si possible une date de début de réalisation)
  • Chacun de ces éléments doit pouvoir s’inscrire dans son emploi du temps actuel
  • Il est aussi nécessaire de s’octroyer des moments de pause pour éviter la surchauffe et ces moments sont aussi à planifier dans l’emploi du temps actuel.

Vous avez ainsi déterminé votre plan d’actions pour atteindre votre objectif le plus important.

Chaque jour, regarder votre cahier ou le fichier et une fois que vous allez réaliser la ou les actions inscrites, vous pourrez les barrer ou leur ajouter un OK vert pour montrer que le travail est fait et que vous avancez ! (c’est important d’en prendre conscience) . Il est important d’assurer le suivi de sa to do liste !

Bien sûr, les actions que vous avez commencées à noter ne resteront pas figées. Certaines seront à annuler, d’autres à décaler, à redécouper ou encore à rajouter.

J’aime à fractionner en élément primaire les actions de façon à voir tout le travail que j’abats. C’est très encourageant surtout que j’utilise des « OK verts » à chaque action terminée. C’est très visuel et ainsi très positif. Chaque jour, je passe quelques minutes pour mettre à jour ce tableau et chaque semaine je passe ~15’ à en créer un nouveau en rajoutant de nouvelles actions mais aussi en reportant celles que je n’ai pas faites (de mon fait ou indépendamment de ma volonté).

Entretenir la motivation ou comment rester focus ?

Comment rester focus?

Se créer une routine

Il n’y a pas meilleur moyen pour se motiver quotidiennement que de se créer une routine matinale. Avez-vous déjà entendu parler de la magie du matin (miracle morning en anglais de Hal Elrod) ?

Il s’agit de se lever un peu plus tôt qu’à votre habitude pour effectuer les 6 exercices ci-dessous (et dont l’anagramme est SAVERS – cf mon défi là -) :

  • S pour Silence (ou méditation) : particulièrement utile pour s’affranchir du mental et de toutes les histoires (négatives) que l’on peut se raconter
  • A pour Affirmation : particulièrement utile pour se donner de l’énergie
  • V pour Visualisation : particulièrement utile pour rendre plus vivant son objectif le plus important et tout son déroulé.
  • E pour Exercice : particulièrement utile pour activer la circulation et se dynamiser
  • R pour Reading (Lecture) : particulièrement utile pour s’ouvrir l’esprit
  • S pour Scribing (Ecriture) : particulièrement utile pour prendre du recul

En passant ne serait-ce que 5’ par exercice (soit 30’ au total ce qui se cale facilement dans un emploi du temps même surchargé) vous allez vous donner un maximum d’énergie pour aborder votre journée et a fortiori, vos projets. Respecter bien ce rythme quotidien de façon à commencer à vous autodiscipliner et vous créer une bonne habitude, un état d’esprit particulièrement positif et qui va devenir tout aussi fort et résistant au fil du temps. C’est important de se créer ce cercle vertueux. Il s’agit de petits pas mais tout grand voyage commence ainsi !

Rester Focus

En ayant un regard et une posture orientés vers la côte ascendante, vous restez focus sur votre objectif le plus important et surtout, ainsi, vous ne vous comparez jamais.

La comparaison n’est que source de perturbation alors restez bien axé sur VOTRE progression et pas celle d’un autre.

Leitmotiv

Et si jamais, parfois, vous avez des coups de moins bien, acceptez les, ça fait partie du jeu mais continuer à avancer quand même. Dans ces cas, il est toujours bon d’avoir sous la main quelques phrases de leitmotiv qu’elles soient de grands hommes ou de vous-même:

  • « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends »
  • « Quand tu as envie d’abandonner, pense à la raison qui t’a fait commencer »…

Et c’est exactement ça… Surtout, REMEMOREZ-vous (et RESSENTEZ) votre objectif le plus important, aussi souvent que nécessaire, il rendra ainsi insignifiant tout ce qui peut vous tracasser ou vous détourner de votre chemin.

Une anecdote pour illustrer mes propos…

Fin 2018, un soir, après un pot au club, nous (mon chéri et moi) nous inscrivons au Grand Raid de la Réunion (GRR) aussi connu sous le nom de Diagonale des Fous (~165 kms et ~9600m de dénivelé positif). Je tentais depuis plusieurs mois déjà de convaincre mon chéri d’attendre 2020 pour s’inscrire à cette course aussi mythique que folle de façon à avoir une préparation.

Il a suffi d’une soirée pour que dans l’effervescence, tous mes efforts soient réduits à néant.

Le lendemain, est venu ce sentiment d’effroi et de dévastation intérieure puis cette question « Mais qu’est-ce que j’ai fait ?! ». (Ceux qui connaissent cette course savent !)

Maintenant que c’était fait il a fallu assumer. Nous avons planifié des courses, la plupart en commun et avec plus ou moins d’importance. Succès et apprentissages se sont succédés néanmoins, l’une d’elle m’a fait plus de mal au moral. Mon entraînement était suffisant même s’il aurait pu être meilleur mais j’étais prête. Au programme 91 kms et 6400m de dénivelé positif. Un très gros morceau pour moi ce dénivelé avec mes cuisses de type Flanby ! La veille, les organisateurs nous avaient prévenus qu’un orage s’annonçait et que la course serait certainement arrêtée s’il se déclarait car en montagne, ça ne pardonne pas. Et c’est ce qu’il s’est passé.

Je n’ai pas pu aller au bout de LA course qui m’aurait permis de gagner en confiance et sérénité. Et même si c’est indépendant de ma volonté, ça a été dur à gérer car je n’avais plus rien dans ma préparation qui pouvait me permettre de me dire que j’allais pouvoir, juste, terminer cette diagonale.

Je n’ai pas lâché le morceau en restant focus sur mon objectif, en ne gardant que les points positifs que j’avais glanés avant cet arrêt et en gardant à l’esprit que des connaissances avaient échoué par 2 fois à des courses de préparation et avaient néanmoins réussi leur objectif final du même acabit que le mien.

Puis, à ma façon de faire habituelle (organisation, focus, leitmotiv), j’ai rajouté le développement d’un état d’esprit de combattant pacifiste grâce à la mise en place d’une routine, le matin, (les SAVERS). Et dorénavant, quotidiennement, je fais, le plein d’énergie grâce à elle.

Cette nouvelle étape dans « mes secrets de motivation » est un réel plus, limite, une révolution. J’ai déjà gagné en productivité et en sérénité. Mon objectif final n’est pas encore atteint mais mon état d’esprit est de mieux en mieux et surtout je continue mes efforts.

RV en Octobre 2019 avec un départ, le 17 à 22h 😉

Pour Finir

Et voilà, il s’agit des quelques clés que j’utilise pour garder ma motivation. C’est un entraînement quotidien et il fait tellement de bien que même si je trébuche, je ne mets guère de temps à me relever. J’espère qu’il vous aura été utile. Et surtout, dites-moi en commentaire ce que vous avez aimé et partagez vos propres astuces.

In fine, ne prenez que ce qui est bon pour vous.

Cet article a été rédigé pour participer au carnaval d’articles lancé par Pierre, du blog Dirige ta vie sur le développement personnel et plus particulièrement à propos de la confiance en soi. Un carnaval d’articles a pour but de fédérer une communauté de blogueurs autour d’un même sujet de façon à ressortir le meilleur de chacun alors allez voir le résultat (je vous mets le lien dès que l’article de Pierre sera écrit 🙂 ).

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
août 13, 2019

  • Hello Caroline,

    Puisque nous participons au même carnaval d’articles, j’étais curieuse de connaître tes secrets de motivation 🙂
    Super ton article, des conseils précis et importants pour garder la motivation en toutes circonstances. Merci de cet enrichissant partage.

    Si cela t’intéresse je lance également mon premier carnaval d’articles sur le thème “Mes 3 conseils pour cultiver un état d’esprit positif”

    Belle journée à toi

    • Hello Céline,
      Merci 🙂
      Avec chacun ses p’tits trucs, on arrive à mettre en place une méthode infaillible 😉
      Je note ton carnaval d’articles. Le sujet fait partie de ceux que j’affectionne. J’y participerai avec plaisir 🙂
      @ très vite
      Belle journée à toi aussi
      Caroline

  • Laisser un commentaire pour partager avec nous

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.