Coronavirus : Comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement ?

De part cette conjoncture incomparable à laquelle nous avons à faire face notamment parce qu’elle chamboule nos habitudes mais aussi parce qu’elle crée un contexte particulièrement anxiogène, il n’est pas évident de savoir quoi faire et comment aborder cette période dont la durée est, à ce jour, encore inconnue.

Par cet article, je souhaite vous partager mon attitude face au confinement et aux habitudes que j’ai pu mettre en place car mine de rien, maintenant, je le vis carrément bien. Cela n’était cependant pas le cas, les premiers jours et c’est pour cela que j’espère que ça vous aidera, vous aussi, à être vraiment bien pendant ces moments spéciaux.

Laissez-moi commencer par vous raconter le cheminement de mon état d’esprit car ce sont ces changements de point de vue qui ont fait la différence puis comment je fais, quelle organisation j’ai mis en place pour être dorénavant efficace pour mon travail pro et perso pendant ce confinement.

Au début

Je ne sais pas vous mais j’ai eu beaucoup, beaucoup de mal pendant la 1ère semaine au début du confinement pour me concentrer. C’était infernal ! J’étais toujours à l’affut des informations, j’échangeais avec ma famille et mes ami(e)s, j’étais sur les réseaux, beaucoup de « bêtises » circulaient, la bourse qui chutait de façon vertigineuse… J’en profitais même pour aller faire mon footing entre 12h et 14h pour transpirer, se changer les idées et surtout prendre l’air même si c’était toujours en respectant les règles sanitaires élémentaires (la base !)

Bref, perte de repères et déconcentration maximale !

Quel état d’esprit?

Les 2 points les plus importants qui m’ont permis d’aller dans la bonne direction :

Prise de conscience

Une prise de conscience grâce aux réseaux sociaux et au post sur un groupe de trail d’un infirmier qui exposait vivement la situation… Il disait qu’ils allaient devoir choisir, très prochainement, les malades à soigner tellement il y en avait qui arrivaient. Bref, ça m’a choquée mais je ne le remercierais jamais assez d’avoir posté son exaspération. Il fallait dorénavant, RESTER A LA MAISON ! et mon p’tit run, je lui ai dit adieu sans regret pour une durée indéterminée. Malgré tout, ça n’a pas suffit pour que je puisse restée concentrée car je regardais aussi, et ça ne m’arrivait plus depuis longtemps, les informations.

Une partie de moi commençait à s’habituer au confinement notamment parce qu’il était plus important pour le plus grand nombre de rester à la maison (enfin, pas une maison… un appartement).

Acceptation

Rapidement, ensuite, il y a eu cette acceptation de la situation. Je sais très bien que TOUT se passe dans la tête (c’est “un peu” une partie de mon activité) ! donc si dans ma tête ça va et que je ne me sens pas enfermée, je n’en souffrirai pas… C’est simple, non?

Et bien, c’est ce que j’ai fait.

Je me suis posée la question de ce que je pouvais faire face à ce confinement ? et mes réponses furent de trouver des alternatives qui me permettaient de continuer à aller bien dans ma tête, dans mon corps et de me sentir libre.

En plus de cela j’ai, surtout, bien pris conscience que j’étais une privilégiée à pouvoir faire du télétravail et justement, de rester chez moi bien à l’abri et bien protégée. J’étais donc particulièrement chanceuse et riche de cette situation. Il n’y avait plus qu’à en profiter et s’organiser pour reconstruire un équilibre dans ce quotidien.

Le plus gros du travail est donc de se mettre dans le BON état d’esprit et c’est le fondement qui va permettre de poursuivre de façon productive et aussi de rester en excellente forme tant physique que psychique !

Dans ce contexte, j’ai donc amplifié certaines habitudes que j’avais déjà puis j’en ai mis en place d’autres.

12 points pour travailler efficacement

Pour vous retranscrire l’essentiel, j’ai retracé tout ce que je faisais dans une journée (qui sont assez similaires en ce moment ;-p ).

Voici donc 12 points qui me permettent de travailler efficacement pendant ce confinement :

QuoiObjectif
1Faire du yogaDécompresser / Se dynamiser
2Faire la routine du matinSe dynamiser
3Se divertir avant d’attaquer (Post Instagram, réseaux sociaux)Décompresser
4Positionner son téléphone sur mode avion (à ouvrir brièvement le midi, vérifier qu’il n’y a pas d’urgence et refermer jusqu’à chaque fin de période de travail)Eviter l’éparpillement
5Avoir un fichier de tâches pour l’organisationEviter l’éparpillement
6Manger juste suffisamment, équilibré et avec des repas 100% maisonDécompresser
7Faire une siesteSe dynamiser
8Avoir une huile essentielle calmante et une autre dynamisante à proximitéDécompresser / Se dynamiser
9Faire du sport (en intérieur)Se dynamiser
10Se changer les idées, s’aérer et s’exposer à la lumière et au soleil plusieurs fois par jour par période de 5 à 10’Se dynamiser
11Eviter les informations … Juste le strict minimum sur LA bonne source pour vousEviter l’éparpillement
12Profiter de sa moitié, de ses amis, de sa famille (Décompresser/ Dynamiser) même si c’est à distanceSe dynamiser

Dans ces 12 points, il y en a 1 seul qui touche vraiment au travail. Il s’agit d’avoir un fichier de tâches pour l’organisation. C’est le fondement même pour avancer dans son travail : s’organiser pour avoir une ligne directrice.

Ensuite, 2 points concernent des attitudes qui permettent d’éviter d’être déconcentrée : Positionner son téléphone sur mode avion ET éviter les informations. Le 1er est évident 😉 et le second, c’est surtout pour éviter d’avoir des mauvaises idées dans la tête car les médias se délectent de nouvelles, chacune plus horrifiante que l’autre et de créer de la peur ce dont notre mental raffole !

Tout le reste, ce sont des habitudes, une hygiène de vie qui permettent de maintenir le système nerveux en équilibre de façon à être le plus productif possible au moment où il y en a besoin.

Une journée typique de travail

Voici donc ce que ça donne dans une journée 

Séance de yoga

Heureusement, cette tenue n’est pas obligatoire 😉

En fonction de la nuit passée, il est important de choisir ses postures pour décompresser (le contexte du confinement est parfois anxiogène) ou se dynamiser et la durée est à adapter selon le temps qu’on a, si on en a (version courte ~20 à 25’, version longue ~50-55’). Cette séance n’est pas systématique pour moi et j’ai toujours beaucoup de mal à m’y mettre mais je sais qu’une fois que j’y suis, j’en suis ravie (et encore plus quand elle s’arrête 😀 car ça fait un bien fou :-D)

Routine du matin

Elle consiste à faire environ 5’ de méditation, 5’ d’affirmations et 5’ de visualisation au minimum. Parfois, je fais plus car j’adapte en fonction de mon état d’esprit et du temps que j’ai.

Méditation

5’ de méditation permettent de faire le vide, de faire fi de tout ce qui pourrait être négatif, de se recentrer et ainsi de ne pas avoir de perte d’énergie.

5’ d’affirmations permettent de se placer dans un contexte propice à l’épanouissement, d’être bénéfique pour le moral et de se donner un maximum d’énergie. Ça charge les batteries pour la journée 🙂

5’ de visualisation permettent d’élever encore plus le niveau d’énergie déjà haut car on visualise le pourquoi on fait les choses. Il s’agit d’une cause supérieure. On se place dans un contexte de progression, pour aller de l’avant.

Le petit déjeuner

Petit déjeuner anti-stress

Prise d’un excellent petit déjeuner anti-stress rassasiant mais pas copieux (je conseille une banane écrasée mure avec 1 cuillère à café de cacao 100% en poudre et quelques noix + 1 boisson chaude de type infusion ou une boisson avec du lait végétal – éviter café et thé noir). Ça permet une bonne hydratation et un complexe oméga3 + vitamine B6 + magnésium + taurine qui apaise un maximum le système nerveux surtout quand on sait que la taurine de la noix permet d’éviter les fuites de magnésium (indispensable à l’équilibre nerveux) et que le magnésium, dans les périodes de stress (comme ça peut l’être pendant cette conjoncture si spéciale de pandémie mondiale) est éliminé dans les urines du fait de la sécrétion trop importante des hormones du stress.

Préparation pour faire comme si on allait travailler

On passe par la salle de bain et on s’habille de façon à amorcer sa journée et poser le cadre. A ce moment-là, je consulte mon téléphone : je fais en général un poste sur instagram, je vais sur les réseaux sociaux, je consulte mes groupes de discussion et ma messagerie perso (pas forcément tout ça, ça dépend du temps que j’ai).

Couper les sources de distraction

Passage du téléphone en mode avion et d’une manière générale, on coupe tout ce qui est sollicitations personnelles (aucun accès aux mails ou groupes de discussion).

L’organisation du travail

S’ORGANISER

1 fois par semaine, je prépare mon fichier des tâches de la semaine de façon à répartir ce que j’ai à faire en fonction de mon emploi du temps

Chaque matin, je vérifie ce que j’ai fait la veille, ce que je n’ai pas fait puis ce que j’ai à faire.

Je rajoute, je repositionne des tâches et je valide les tâches que j’ai faites.

Ça me permet de ne pas avoir l’esprit encombré en me disant « il faut absolument que je pense à telle ou telle chose ».

J’ai aussi un système de priorités pour ce qu’il est urgent de faire et ce qui est important.

Vérification des mails

Traiter les urgences s’il y en a ou les tâches très rapides à faire.

Ca démarre vraiment

1ère réunion : point d’équipe faite par téléphone, je me positionne à la lumière et même au soleil quand il y en a. Ça donne de l’énergie.

Donner un rythme à sa journée :

Les réunions rythment la journée.

Si j’en ai souvent, je fais des petites tâches de mon fichier ou je traite les mails entre chaque réunion. J’en profite aussi pour faire des pauses, me préparer une boisson chaude (une infusion à la menthe pour moi 😉 ) et faire un bisou à mon chéri (dans la mesure du possible)

Si elles sont suffisamment espacées (au moins 1h30), je m’attelle à une tâche de fond comme la préparation d’un document

Si je n’en ai pas du tout alors je travaille entre 1h30 et 2h sur un travail de fond en général puis je fais une petite pause et je recommence.

Parfois, j’inhale une huile essentielle. Lavande vraie ou mandarine si j’ai besoin de me calmer et si j’ai besoin de me dynamiser eucalyptus radiata ou un complexe d’huiles essentielles de mon école de naturopathie.

Pour la pause du déjeuner

Déjeuner préparé maison (forcément!)

Prendre l’air avec une boisson chaude

Ça m’arrive de consulter mon téléphone perso mais pas longtemps

Faire une sieste de 20 à 30’. Ça rebooste un max pour l’après-midi et ça permet de faire une séance de sport en fin de journée

Re-vérification des mails

Au retour du déjeuner, vérification des mails.

Traiter les urgences s’il y en a ou les tâches très rapides à faire.

Donner un rythme à sa journée

Idem que le matin avec le « Donner un rythme à sa journée »

Une fois que j’ai décidé que la journée de travail était terminée :

Faire une séance de sport en intérieur 

Cardio ou renforcement musculaire. Le plus souvent, avec une vidéo surtout pour le cardio. Ça permet de faire la transition, de se « relâcher », de transpirer et de se maintenir un minimum en forme (on ne sait jamais… Peut-être que certaines courses ne seront pas annulées ! Pour ma part, ça sera le marathon du Mont-Blanc, le dernier week-end de juin… Je croise les doigts)

Caler un moment pour aller respirer un peu à la fenêtre (c’est TRES important)

Le soir

Préparer le dîner (le plus souvent c’est moi) et je profite de mon chéri. Parfois, je regarde quelques nouvelles mais de moins en moins. C’est aussi un bon moment pour prendre des nouvelles de ses proches (ami(e)s et famille)

Je retourne travailler 2 à 4h pour moi (et là encore je mets mon téléphone sur mode avion)

Lecture, écriture et dodo ZZZZZ

En synthèse

Etat d’esprit, Organisation et Hygiène de vie sont donc les piliers pour un confinement réussi. Bien sûr pour respecter tout ceci, la qualité fondamentale est l’autodiscipline.

Pour finir

J’espère que ce cocktail de « bonnes pratiques » vous aidera, pendant ce moment, à améliorer votre efficacité au travail et aussi à mieux vivre cet « enfermement » et si vous avez, vous aussi, des astuces à partager, ça sera avec un immense plaisir que je lirai vos commentaires.

Il est aussi important de rajouter que cet article participe à l’événement : “Coronavirus : Comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement ?” du blog Blogueur Pro. Sans cet événement, je n’aurais sans doute pas pensé à vous partager tout ça et c’est parce que j’apprécie beaucoup ce blog, dont l’un de mes articles préférés est https://blogueur-pro.net/vivre-de-son-blog-realite-ou-utopie, que vous avez lu ces lignes.

Je rajouterai : Profitez-bien, prenez soin de vous, ne prenez que ce qui est bon pour vous et si vous aussi vous avez des astuces pour travailler plus efficacement pendant le confinement, partagez-les en commentaires 😊

Recherches utilisées pour trouver cet article :https://mieuxetreaunaturel fr/coronavirus-comment-travailler-de-chez-soi-efficacement-pendant-le-confinement/,ca travailler coronavirus,https://mieuxetreaunaturel fr/coronavirus-comment-travailler-de-chez-soi-efficacement-pendant-le-confinement/?share=email
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire pour partager avec nous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon dossier bonus sur "Comment mieux dormir naturellement"

%d blogueurs aiment cette page :